Google VS médias :
la porte s’entrouvre

Certes, les accords bilatéraux ne concernent que quelques titres, dans certaines parties du globe et l’intérêt de la plateforme n’échappe à personne. Toutefois, l’événement a une portée historique. Les termes restent encore très loin des attentes de groupes de presse vis-à-vis du célèbre moteur de recherche mais on peut y voir une main tendue de Google, un pas important vers la réconciliation.

Google VS MédiasUne grande première

Jusqu’ici, Google et les médias ont, plutôt, vécu une relation orageuse. Entre intimidations, procès et boycotts des deux côtés, ce sont deux visions diamétralement opposées qui sont systématiquement entrées en collision. La proposition de la plateforme : aider les groupes de presse à mieux optimiser et monétiser leurs contenus en ligne. Une initiative pas si désintéressée que cela mais qui a le mérite d’entrouvrir une porte.

Vers une actualité 2.0

Cette future association s’inscrit dans le projet de la plateforme d’initier une nouvelle façon de traiter l’information via Google. Une expérience de l’actualité 2.0 qui devrait voir le jour fin 2020 et poursuivra un but exhaustif : renouveler la manière d’aborder les news.

Au cas par cas

Pour l’instant, la proposition ne s’adresse qu’à quelques grands quotidiens en Allemagne (Der Spiegel, Rheinische Post Mediengruppe), en Australie (Solstice Media : In Queensland, InDaily) et au Brésil avec Diarios Associados (Correio Braziliense, Diario Mercantil, O Diario de Natal…). Plusieurs éditeurs néérlandais discutent, également, avec Google. La francophonie n’est, à l’heure actuelle, pas concernée. Et pour cause…

Droit voisin et droit d’auteur

Pas question, en effet, pour le géant californien de se plier aux diverses législations sur le droit d’auteur présentes, notamment, en France. Bien au contraire puisque les médias n’acceptant pas l’utilisation gratuite d’extraits de leur travail par la base de recherche sont, de facto, relégués au second rang. La situation reste inextricable, de sorte que le serpent du 4e pouvoir risque de se mordre encore longtemps la queue. À moins que le rapprochement se poursuive dans les prochaines années. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire appel à nos collaborateurs.



Ces articles peuvent également vous intéresser !

23/11/2020
La sécurisation de votre nom de domaine
indispensable pour votre entreprise
Lire plus
05/11/2020
Arnaque et keyloggers :
Proximedia vous met en garde
Lire plus
28/10/2020
Google supprime deux ad-blockers
frauduleux de sa boutique en ligne
Lire plus
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site