Google
et des cookies indigestes

Vous faites partie des 750 millions d’utilisateurs de Google Chrome à travers le monde ? Et bien le géant américain tient à ce que vous continuiez à faire appel à ses services. Il va donc continuer à s’adapter. Il y a des évolutions cosmétiques comme l’apparition de favicons dans les résultats de recherche.

Cookies GoogleIl y a des changements plus profonds. Google a été marqué par le scandale de Cambridge Analytica, une firme anglaise qui a utilisé des données personnelles pour influer sur des campagnes électorales. L’entreprise californienne a donc lancé une réflexion sur le respect de la vie privée.

Google à l’écoute

Pour ne pas connaître le déclin que d’autres grandes entreprises ont connu, Google a bien compris l’importance de sans cesse coller aux préoccupations de ses utilisateurs. Depuis quelques années, différents scandales ont fait surgir une préoccupation croissante concernant la vie privée et les données personnelles.

Le moteur de recherches le plus populaire dans le monde ne peut pas ignorer ce mouvement dans la communauté des internautes. Il a donc annoncé, pour 2020, la disparition des cookies gérés par des tiers.

Des tiers, cela signifie des sociétés qui peuvent, via ces cookies, proposer des publicités ciblées aux internautes après avoir récolté des données sur leurs usages et leurs centres d’intérêt. Et cela ce n’est pas très populaire en ce moment. Mais la suppression des cookies tiers provoque l’inquiétude chez les professionnels du marketing, très friands de données personnelles.

La réponse aux inquiétudes

Le modèle économique de Google est basé sur l’utilisation de données notamment en termes de marketing digital. La firme de Moutain View planche donc sur des outils qui permettront à ses partenaires commerciaux de rester efficaces dans leurs campagnes publicitaires. Elle lance donc la Privacy Sandbox. On ne connait pas les détails de l’utilisation de cette boîte à outils mais deux fonctionnalités paraissent intéressantes. La Trust Token API devrait permettre à Chrome de différencier les robots des internautes réels.

Les annonceurs seront donc assurés que leurs messages seront vus par de vraies personnes. La deuxième est l’accès à des données agrégées. Google ne permettra plus de suivre individuellement ses usagers mais offrira des informations précieuses sur des groupes. Les grandes marques Cookies Googleréfléchissaient d’ailleurs déjà à cette échelle pour développer leur communication digitale. Bref, les professionnels du marketing devront, comme Google, s’adapter à de nouveaux usages.

Aujourd’hui, comme rarement dans le passé, les évolutions doivent être anticipées. C’est dans cette optique que nous suivons pour vous les nouvelles dynamiques touchant au marketing et à la communication.

Si vous avez des questions concernant ce sujet, nous sommes à votre disposition. Notre équipe de professionnels reste à votre écoute pour vous accompagner dans le développement de votre entreprise.

 



Ces articles peuvent également vous intéresser !

03/08/2020
Google VS médias :
la porte s’entrouvre
Lire plus
06/07/2020
Les tendances
du premier trimestre 2020
Lire plus
01/07/2020
Agrémenter sa signature mail d’une vidéo :
pourquoi et comment ?
Lire plus
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site