SEO et métadonnées
L'un ne va pas sans l’autre

Il est presque impossible de parler référencement sans parler métadonnées. Celles-ci permettent aux moteurs de recherche de connaître le sujet abordé par une page web grâce à des informations encodées par le webmaster qui sont invisibles pour tout internaute circulant sur la toile. Sans ces métadonnées, votre site tomberait dans l’oubli.

Lorsqu’une requête est introduite sur Google par exemple, il recherche parmi un nombre incalculable de métadonnées, les mots clés qui permettront de faire ressortir les liens susceptibles de répondre à la demande de l’utilisateur. Elles influencent donc la visibilité et le trafic de votre site web, ce qui a des conséquences directes sur votre référencement.

Seo et Métadonnées ProximediaLa force des mots clés

De nouveau, les mots clés jouent un rôle essentiel. Associer les bons mots clés, les placer judicieusement, et les diversifier augmentent fortement les possibilités de se retrouver en meilleure position sur la page des résultats Google.

Le raisonnement est simple : si un internet recherche un garagiste sur Bruxelles, que vous en êtes un, mais que vos mots clés sont “réparation en Belgique”, certes vous apparaîtrez dans les résultats de recherche, mais très loin de la première position, avec très peu de chance que l’internaute consulte votre site.

Les balises META

Les métadonnées sont placées dans des balises META, que ce soit en termes de codage sur fichiers HTLM, CSS ou JavaScript, mais aussi lorsque vous utilisez un CMS. Ces balises doivent impérativement être complétées avec soin, pour les raisons décrites ci-dessus. Il existe différentes balises META :

  1. La balise meta description,
    tout le monde la connaît sans pour autant la reconnaître. C’est en réalité le texte succinct qui accompagne chaque lien dans les résultats de recherche

    Google, Yahoo!, et autres moteurs. Elle permet d’illustrer le sujet de l’article, et possède donc toute son importance puisqu’elle permet de placer un maximum de mots clés. Cependant, la description doit comporter 60 caractères maximum, ce qui pousse le webmaster à bien construire ce petit texte de grande valeur.

  2. La balise title est,
    évidemment, celle à ne surtout pas négliger. Le titre doit être explicite, précis, et concis. Il doit contenir le mot clé le plus important, et doit accrocher le lecteur afin que celui-ci se décide à cliquer sur le lien pour visiter votre site web.

  3. La balise Alt pour “alternative textuelle”
    est utilisée pour décrire une image. Puisque les moteurs de recherche ne sont pas pourvus d’une paire d’yeux, il faut leur expliquer le contenu de l’image que l’on insert sur notre site web, comme il serait d’usage de le faire pour une personne aveugle. Une image possède donc un titre et une rapide description à l’intérieur de laquelle il est bon de faire à nouveau ressortir quelques mots clés bien pensés.

  4. Les balises Hn sont, en réalité,
    le moyen de structurer les titres de nos textes comme nous le ferions en sous-lignant ou en changeant de couleur sur nos feuilles. Google est un robot, il ne comprend donc que le langage codé. C’est donc la balise H1 qui lui indiquera le titre d’un article ou d’une page web, qui n’est utilisée qu’une fois, et les balises H2, H3, H4, et ainsi de suite, qui sont utilisées pour les titres secondaires, et sous-titres suivants.
Cet article répond à vos attentes ?

Nous espérons que cet article vous aura éclairé sur le SEO et les métadonnées. Si vous avez des questions, notre équipe de professionnels est à votre service. N’hésitez pas à faire appel à nos services et conseils.

N’hésitez pas à le partager sur tous vos réseaux !



Ces articles peuvent également vous intéresser !

11/09/2019
Google en quête
de perfection constante
Lire plus
28/08/2019
Les bases de la stratégie en référencement naturel
Comment créer une bonne stratégie SEO
Lire plus
14/08/2019
SEO et métadonnées
L'un ne va pas sans l’autre
Lire plus